Objet : MESSAGE DE LA RECTRICE - UN SENS DE L'ENGAGEMENT À SOULIGNER


INFO DIRECTION

Lundi 9 novembre 2020

MESSAGE DE LA RECTRICE – UN SENS DE L’ENGAGEMENT À SOULIGNER

Chères et chers membres de l’UQAM,

J’aimerais prendre un moment aujourd’hui pour partager plusieurs informations susceptibles, je l’espère, de nous aider à poursuivre nos efforts et à continuer d’aller de l’avant. Tout comme moi, je présume que vous vivez parfois des moments de déprime, d’incertitude ou de découragement. Cependant, je regarde le chemin parcouru – comme je l’avais mentionné lors du discours de la rentrée le 27 août dernier – et, grâce à vous, nous sommes déjà parvenus à la mi-session. Je sais que cela n’a pas été de tout repos et je vous remercie très sincèrement de votre engagement.

Aide, soutien et répit

Parfois, les actions n’arrivent pas aussi vite qu’on le souhaiterait. Parfois, nous voudrions aller vite, beaucoup plus. Mais… il nous faut être prudents, vigilants et prendre le temps. Un temps marqué par la COVID! Un temps où le stress, la fatigue et l’agacement peuvent aisément prendre le dessus. Il nous faut cependant conserver le sens de l’engagement et notre relation de proximité avec les étudiantes et les étudiants, et ce, même à distance. Chacune et chacun d’entre vous, membre du personnel enseignant, employée ou employé de soutien, cadre ou membre de la Direction, contribue à la disponibilité et à l’accessibilité qui font la marque de notre université.

Je vous prie de maintenir cet engagement, mais aussi, et surtout, cette gentillesse dont vous faites preuve et dont je suis témoin au quotidien. Vos attentions, votre sollicitude, sont importantes. Si vous constatez que des collègues ou des étudiantes, étudiants vivent une situation de détresse, sachez que nos services sont là pour offrir aide et soutien. Il peut être difficile de détecter la détresse à travers un écran. Je le conçois. Mais n’hésitez pas à partager vos doutes, vos craintes. La prévention et la santé sont l’affaire de toutes et de tous.

Vous le savez, le trimestre d’hiver sera majoritairement en ligne et à distance. Plusieurs voix s’inquiètent quant à la taille des groupes-cours, à l’octroi de charges additionnelles ou au recours possible aux auxiliaires. J’aimerais d’ores et déjà rassurer le personnel enseignant. En effet, les membres de la Direction ont prévu, dans le prochain budget qui sera présenté au Conseil d’administration le 3 décembre 2020, une somme de plus d’un demi-million de dollars pour ajouter des charges d’enseignement. De la même manière, des budgets additionnels d’assistanat et de monitorat sont déjà disponibles.

Je sais que les derniers mois ont été exigeants, que le besoin d’un répit est grand. C’est pourquoi nous avons ajusté le calendrier universitaire en décalant la rentrée au 14 janvier 2021. Toutefois, nous avons conservé la semaine de lecture du 1er au 7 mars 2021, de manière à favoriser la conciliation travail, études et famille pour les membres de notre communauté. En outre, des journées de remerciement, qui prendront la forme de trois congés, seront annoncées dès cette semaine afin que vous puissiez toutes et tous profiter des fêtes et bénéficier d'un repos bien mérité.

Une mission qui se poursuit avec succès

Sur campus ou hors les murs, nos chercheuses, chercheurs continuent de se consacrer à leurs recherches et de faire rayonner l’UQAM. Je les en remercie. C’est une grande fierté pour notre institution. Je tiens aussi à féliciter les équipes du Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion qui ont effectué des représentations auprès des milieux de la recherche afin d’obtenir diverses enveloppes permettant de compenser les effets négatifs de la COVID. Ainsi, en ce qui concerne le Fonds d'urgence pour la continuité de la recherche, ce sont plus de trois millions de dollars qui ont été octroyés pour du soutien salarial à l'UQAM. Les trois conseils fédéraux (CRSH, CRSNG et IRSC) ont également octroyé des suppléments pour soutenir les chercheuses et les chercheurs dans la poursuite de leurs travaux.

Autre bonne nouvelle, l’adoption par le Conseil d’administration de septembre d’une réorganisation des grands services de l’Université, en particulier ceux du Vice-rectorat à la vie académique, avec la création du nouveau Bureau de l’inclusion et de la réussite étudiante. Je considère qu’il s’agit d’une excellente initiative, qui répond aux souhaits exprimés par le Groupe de travail sur l’éducation inclusive ainsi qu’à certaines recommandations issues de la Table de concertation sur la persévérance et la réussite des études.

Parmi les faits saillants de cette restructuration, notons la fusion du Service de soutien académique (SSA) et du Service de formation universitaire en région (SFUR) au sein d'un nouveau Service de soutien et de développement académiques (SSDA), qui comprend un Bureau des études afin d'assurer le soutien et le développement intégré de la formation créditée et non créditée, sur campus montréalais ou en région métropolitaine; la création d'un Bureau de la diffusion regroupant l'ensemble des lieux de diffusion, dont le Centre Pierre-Péladeau; et, finalement, la transformation du comité d’experts sur le financement – mis sur pied il y a deux ans et qui a fait les preuves de sa pertinence – en véritable Bureau d'évaluation et d'analyse financières. Ce dernier visera, grâce aux activités de veille, d'analyse, de modélisation, de projections et de propositions d'action, à donner à l'Université, et à sa communauté, les moyens de ses ambitions. J’ajoute que l’UQAM s’est dotée d’un nouveau Comité de gouvernance, à l’instar de 14 autres universités québécoises.

Par ailleurs, je vous invite à contribuer à la réflexion sur le rapport « L’Université québécoise du futur », en remplissant le formulaire en ligne. Déjà, plusieurs membres de la communauté ont fait entendre leur voix. J’attire votre attention sur la 3e recommandation de ce rapport, qui aborde notamment la reconnaissance de la liberté académique. Ce sujet a fait l’objet de débats animés dans l’actualité récente et, tout comme vous, il me préoccupe vivement. Une question portant plus spécifiquement sur les conditions propices à des débats sains et respectueux à l’UQAM a d’ailleurs été intégrée à la toute fin du formulaire.

Enseignement et recrutement en contexte de pandémie

Je suis persuadée que, comme moi, vous recevez des témoignages d’étudiantes et d’étudiants qui vous adressent leurs bons mots au sujet des enseignements de qualité qu’ils reçoivent et des services de soutien attentifs et efficaces qui leur sont offerts.

Plusieurs mesures d’aide ont d’ailleurs été mises en place pour les étudiantes et les étudiants qui vivent des difficultés en raison du contexte de la pandémie, par exemple des assouplissements temporaires relatifs au paiement des droits de scolarité et la prise en compte de la conciliation études et famille. Nous allons continuer d’être attentifs aux besoins des étudiantes et des étudiants, notamment à l’égard de l’accessibilité et de l’inclusion.

Enfin, je conclurai sur une autre note positive : les efforts sur le recrutement donnent des résultats. En effet, pour le trimestre d’automne, la baisse des nouvelles inscriptions est moins importante que prévu initialement (3,6 % au lieu de 6 %). En outre, en date du 24 octobre, le nombre total d’étudiants inscrits à l’automne 2020 est légèrement supérieur (0,8 %) à celui enregistré à pareille date l’an dernier.

Ce sont des perspectives encourageantes, je le crois, qui attestent de notre mobilisation collective à l’égard de la mission de l’Université du Québec à Montréal. 

Je vous remercie toutes et tous, et vous invite à prendre soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement,
 

Magda Fusaro
Rectrice



Le service interne de courriels de l’UQAM est sous la responsabilité du Service des communications.